Le gouvernement accorde un crédit d’impôt à toute personne qui souhaite installer une pompe à chaleur dans son habitation. C’est l’une des raisons de la popularité actuelle de ce système de chauffage. Une autre raison explique cet engouement. La pompe à chaleur permet de réaliser d’importantes économies d’énergie. Vous en connaîtrez plus sur cette solution de chauffage sur notre site.

Atel

Pompe à chaleur : comprendre le fonctionnement

Le système dispose de deux circuits, le premier saisissant la chaleur extérieure et le second la restituant à l’intérieur de l’habitation. C’est un liquide frigorigène, connu également sous le nom de « caloporteur » qui assure la transmission d’énergie entre les deux circuits. Cette appellation vient du fait que ce liquide a comme principal rôle de transférer des calories du milieu extérieur vers la pompe à chaleur. Le troisième circuit, connu sous le nom de circuit thermodynamique, permet d’augmenter la chaleur. La provenance des énergies diffère selon le modèle de pompe à chaleur choisi. Pour un dispositif géothermique, les calories sont puisées du sous-sol d’un jardin. Un modèle aérothermique récupère ces énergies de l’air ambiant. Dans de rares cas, les calories peuvent provenir d’une nappe phréatique située près d’une habitation. Quel que soit le modèle, toute pompe à chaleur, fonctionne de la même manière lorsque les calories parviennent au cœur du système.

Après être saisies, les calories seront directement transmises à la pompe à chaleur au niveau de l’évaporateur. La chaleur apportée étant au-dessus du niveau de la température de son ébullition, le liquide frigorigène connaîtra une évaporation. Le gaz qui en résulte va être pressurisé avant son aspiration par le compresseur. Ce qui entraînera la hausse de sa température. Ayant atteint la température idéale, le gaz sera transmis au condenseur qui assurera une extraction de la chaleur du liquide frigorigène avant son transfert au circuit de chauffage. La diffusion de la chaleur dans l’habitation se fera par divers moyens comme le plancher chauffant, le ventilo-convecteur et le chauffage centralisé à basse ou haute température.

Le cycle peut reprendre après la réduction de la pression par le détendeur. Cette baisse permet au fluide de retourner à l’état liquide.
Les raisons d’opter pour ce système

call-pac

La première raison qui pousse bon nombre de ménages vers la pompe à chaleur est l’économie d’énergie. En choisissant ce système, on peut bénéficier d’un prix très attractif, d’une eau sanitaire et du chauffage à n’importe quelle saison. De plus, l’énergie utilisée est renouvelable. Aucun risque de pénurie n’est donc à craindre. Les ménages qui adoptent ce procédé voient leur facture énergétique baisser jusqu’à 60%. L’avantage économique peut être plus ou moins important en fonction de nombreux paramètres comme l’installation de départ, le type de dispositif choisi et le coefficient de performance. En installer chez soi permet de bénéficier d’un crédit d’impôt pouvant atteindre les 30%.

Opter pour la pompe à chaleur revient à s’engager dans une démarche de développement durable. Vu que ce système est basé sur l’utilisation d’énergie naturelle, son installation permet de contribuer à la réduction des émissions de CO2 dans l’atmosphère liée au parc immobilier.

En plus d’être économique et écologique, la pompe à chaleur est une solution pratique. Elle occupe en effet moins de place qu’un système classique au gaz ou au fioul. Par ailleurs, on peut naturellement envisager de la raccorder à un système existant. Son installation ne peut donc pas toujours nécessiter la constitution d’un nouveau réseau de chauffage.

Comment choisir ?

Conscient de l’attrait qu’exercent les pompes à chaleur auprès des particuliers depuis quelques années, de plus en plus d’entreprises se lancent dans leur fabrication. De ce fait,, la plupart des consommateurs ne savent pas quel modèle choisir. Il est cependant difficile de leur donner une réponse universelle. Certes, toutes les pompes à chaleur ne se valent pas, mais un dispositif qui s’avère meilleur pour un ménage peut ne pas l’être pour un autre. Il existe toutefois quelques critères à retenir avant de se procurer une pompe à chaleur. En premier lieu, il faut considérer les coefficients de performance qui rendent compte de l’efficacité d’un dispositif en fonction de l’énergie qu’il consomme. Ensuite, le type d’énergie et le système de diffusion sont à choisir en fonction de l’environnement (air, eau, sol). Il faut enfin s’informer sur les options éventuelles. Certains modèles disponibles sur le marché sont, par exemple, réversibles et peuvent donc être utilisés pour rafraîchir la maison.