De nombreux paramètres déterminent le coût d’une pompe à chaleur. Il y a en premier le type de dispositif que l’on veut mettre en place dans son habitation (air/air, air/eau, géothermie). Ensuite, les performances sont prises en compte. Le coefficient de performance, plus connu sous le sigle COP, et la marque tiennent également un rôle important dans la variation des prix sur le marché.

Gamme de tarifs

Les personnes souhaitant installer chez elles une pompe à chaleur air/air y consacreront un budget allant de 4000 à 8000 euros. Celles qui sont attirées par une pompe à chaleur air/eau basse température devront disposer d’une somme variant entre 7000 et 10 000 euros. 9000 à 14 000 euros sont nécessaires pour pouvoir installer chez soi une pompe à chaleur air/eau haute température.
Les budgets qu’il faut pour une pompe à chaleur géothermique horizontale et une pompe à chaleur géothermique verticale sont respectivement de 10 000 à 18 000 euros et de 15 000 à 20 000 euros.

call-pac

Le crédit d’impôt et l’éco-PTZ pour réduire le prix d’achat

Souhaitant encourager les particuliers à investir dans la pompe à chaleur, le gouvernement a mis en place de nombreux dispositifs d’aides. Les plus importants sont le crédit d’impôt et l’éco-prêt à taux zéro. Ceux-ci permettent d’économiser jusqu’à 30 % du prix d’achat du dispositif, à condition que ce dernier soit acheté et installé par un professionnel disposant d’un label RGE.
Vous en connaîtrez un peu plus en consultant notre rubrique sur les aides pour les pompes à chaleur.

House Pricing.

Les autres aides disponibles

Plusieurs autres aides sont également proposées aux personnes souhaitant réduire leur facture finale liée à l’installation d’une pompe à chaleur chez elle. On peut notamment citer la subvention ANAH qui permet d’obtenir une aide financière. Celle-ci peut atteindre les 20 % du coût de l’achat et de la mise en place du dispositif dans une habitation principale édifiée depuis plus de 15 ans. Plusieurs critères sont retenus pour en bénéficier et pour déterminer sa valeur. Tel est le cas du niveau de ressources. La subvention ANAH est en effet destinée aux foyers à faibles revenus. Son plafonnement n’est pas le même d’une zone à une autre. Il est par exemple de 49 402 euros en Ile de France et s’élève à 37 525 euros en province pour un couple avec deux enfants. Un chèque de 900 euros (pompe à chaleur Air Eau) ou de 1 800 euros (pompe à chaleur géothermique) peut s’ajouter à cette subvention.